10 décembre

J'ai enfin réussi à aller voir ce film que n'importe quel fana de Left 4 Dead ou de Hordes. Bon pas besoin de trop raconter l'histoire, tant une majeure partie du film est prévisible, les gags se détectent rapidement, on sent les chutes à deux kilomètres à la ronde... Mais on s'en fout complètement parce que c'est l'éclate totale.
Comme d'habitude, les zombies ont rasé toute la planète, comme d'habitude, il y a quelques survivants qui traînent et qui, curieusement tentent à chaque fois de rester vivant. Là où ça change, ce sont les personnages. Un ex-no-life couard mais prudent, une tête brûlée prête à défoncer tout ce qu'il peut trouver, pour peu qu'il mette la main sur une certaine variété de friandises et deux gamines qui n'ont pas froid au yeux, capables de mener au doigt et à la baguette n'importe qui.
L'ensemble du film est une apologie des gros SUV américains et de la prolifération d'armes, pour peu qu'on sache s'en servir. Mais surtout, on ne peut s'empêcher de rire devant les différents moyens de mettre un zombie à terre, devant les différents conseils de survie (bien servis par ce qu'il faut faire et ne pas faire) et bien entendu devant les scènes de carnages toutes aussi bourrinistes les unes que les autres.

Bien entendu, le film dure pas longtemps (une heure vingt), ne bouffe pas de neurones, mais vous assure d'un bon moment de divertissement, et c'est le principal qu'on lui demande!